A Ypres, Achiel Boxoen cherchera surtout à poursuivre son apprentissage

A Ypres, Achiel Boxoen cherchera surtout à poursuivre son apprentissage

Le Rallye de Ypres 2017, point d'orgue du Championnat de Belgique des Rallyes, fût lancé hier soir. Pour Achiel Boxoen, ce sera une première participation parmi l'élite Belge et Européenne, et le jeune pilote ŠKODA aborde cette classique du Westhoek avec impatience. Ce qu'il veut avant tout, c'est emmener sa ŠKODA FABIA R5 jusqu’à la ligne d’arrivée, et poursuivre son parcours d'apprentissage avec ses coaches Freddy Loix et Fred Miclotte.

Quand on jette un œil à la liste des inscrits au Rallye de Ypres, on ne peut qu'admirer les organisateurs pour avoir à nouveau su rassembler un plateau si prestigieux. Ce seront en effet des participants au Championnat de Belgique des Rallyes, au British Rally Championship et au Tour European Rally qui seront réunis dans la Ville des Chats, soit presque trois douzaines de voitures de la catégorie R5. L'un de ces bolides, la ŠKODA FABIA R5 n°20, sera pilotée par Achiel Boxoen, assisté de son copilote Jasper Vermeulen.

 

"C'est un réel honneur d'être ici, parmi des personnes comme Thierry Neuville ou Kevin Abbring", sourit Boxoen du haut de ses 20 ans. "Il y a un an, je n'aurais jamais imaginé que ça m'arriverait si vite."

 

Comme on le sait, Achiel Boxoen est l'élève de Freddy Loix, onze fois vainqueur du Rallye de Ypres. Celui-ci ne manquera donc pas de bons conseils à dispenser. "Je n'ai pas l'intention de révéler tous ses secrets", dit Boxoen. "Mais Freddy m'a en effet donné quelques trucs, oui. Comment éviter les crevaisons, par exemple. Ou comment couper un virage au mieux. Freddy a toujours été très malin, ici. Et ses onze titres le prouvent."

 

Les ambitions d'Achiel sont très réalistes, pour sa première participation à Ypres. "Je veux surtout terminer, soyons clairs", annonce le pilote ŠKODA. "Vue la qualité du plateau, difficile d'estimer à quel niveau je vais me situer et finalement, ce n'est pas très important. Depuis ma participation au Sezoensrally, j'ai aussi pris le départ du Rallye de Wervicq et là, j'ai pu voir que nous allions dans la bonne direction. Et cela a encore été confirmée par la télémétrie, et par la journée de test que j'ai effectué depuis. Bon, une course comme Ypres, c'est évidemment complètement différent, mais j'espère pouvoir beaucoup apprendre et pouvoir dire samedi soir que nous avons à nouveau fait des pas en avant."

 

Le Rallye de Ypres est l'une des compétitions les plus difficiles du calendrier, et la météo pour le moins estivale ne risquent pas de faciliter les choses. Mais Achiel s'est très bien préparé. "Depuis Bocholt, je continue à travailler avec un physiothérapeute. Chaque matin, je cours ou je fais du fitness, en plus de quelques séances d'entrainement de la vue. J'ai été assez intensivement occupé. Et ça porte ses fruits. Je remarque que je suis plus concentré au volant."

 

De son côté, le coach Freddy Loix voit les choses d'un bon œil. "Nous avons choisi de bons réglages, qui donnent à la voiture un comportement assez facile à appréhender. Ce n'est pas sans importance, à Ypres." Comme Boxoen, Loix préfère éviter les pronostics. "Ca n'aurait pas de sens. Ici, Achiel n'a rien à prouver, que ce soit clair. Pour lui, Ypres 2017 n'est qu'une étape de son apprentissage. Car je veux rappeler que nous sommes engagés dans un projet à long terme. Le but est de préparer Achiel pour l'avenir, pas forcément pour cette compétition."

 

Et à part cela, Loix confesse que ne pas être au départ lui-même est un peu étrange. "Oui, ça va me manquer", avoue-t-il. "Mais je suis convaincu à 100% que j'ai pris la bonne décision en tournant la page et en persuadant les gens de ŠKODA de soutenir un jeune pilote. J'en tire une grande satisfaction."

 

Le coup d'envoi du Rallye de Ypres a été donné ce jeudi soir avec la Spéciale de qualification, qui détermine l'ordre de départ. Les huit premiers parcours chronométrés auront lieu ce vendredi entre 16:15 et 23:05 et le dernier jour, 12 autres figurent encore au programme, entre 9:50 et 22:30.

Contactez-nous
A propos de ŠKODA Import - s.a. D’Ieteren n.v.

Press room SKODA Import (Belgique) réservée à l'usage des journalistes.

Copyright: textes et photos libres de droits pour utilisation rédactionnelle - Toute autre utilisation des textes et des photos n'est pas autorisée.

Profil du groupe

Fondé en 1805, le groupe D’Ieteren vise, à travers plusieurs générations familiales, la croissance et la création de valeur en poursuivant une stratégie à long terme pour ses activités et en soutenant leur développement en tant que leader de leur secteur ou dans leurs géographies. Le groupe possède actuellement trois activités articulées autour de marques fortes :

- D’Ieteren Auto distribue en Belgique les véhicules des marques Volkswagen, Audi, SEAT, ŠKODA, Bentley, Lamborghini, Bugatti, Porsche et Yamaha. Il est le premier distributeur de voitures en Belgique avec une part de marché d’environ 21% et 1,2 million de véhicules en circulation fin 2017. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ont atteint respectivement 3,3 milliards d’euros et 85,9 millions d’euros en 2017.

 

- Belron (détenu à 54,85%) fait la différence pour ses clients en prenant en charge leurs problèmes quotidiens avec soin et professionnalisme. Il est le leader mondial de la réparation et du remplacement de vitrage de véhicules à travers plus de dix marques principales, dont Carglass®, Safelite® AutoGlass et Autoglass®. De plus, il gère les demandes d’indemnisation concernant les vitres de véhicules et autres pour le compte des clients des assurances. Belron étend actuellement son offre de services à la résolution des problèmes de personnes ayant besoin d’assistance pour réparer leur véhicule ou leur habitation. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ajusté ont atteint respectivement 3,5 milliards d’euros et 189,8 millions d’euros en 2017.

 

- Moleskine (détenu à 100%) est une marque aspirationnelle invitant à l’exploration et l’expression d’un style de vie, qui regroupe toute une famille d'objets iconiques tels que le légendaire carnet Moleskine et des accessoires d’écriture, de voyage et de lecture, à travers une stratégie de distribution multicanal dans plus de 115 pays. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ont atteint respectivement 155 millions d’euros et 25 millions d’euros en 2017.

Information relative aux données personnelles et à leurs traitements:  www.dieteren.be/fr/privacypoli...



ŠKODA Import - s.a. D’Ieteren n.v.
Industriepark Guldendelle
Arthur De Coninckstraat 3
B-3070 Kortenberg