Omloop van Vlaanderen : "Essayer de repousser mes limites"

Omloop van Vlaanderen : "Essayer de repousser mes limites"

Jeudi 31 août 2017 — Ce week-end à Roulers, sera donné le coup d'envoi de la seconde moitié de la saison du Belgian Rally Championship. Bien qu'Achiel Boxoen se présentera pour la première fois au départ de l'Omloop van Vlaanderen, il ambitionne, au volant de sa ŠKODA FABIA R5, d'enregistrer des progrès au cours de l'épreuve, et de gagner en vitesse.

Trois des neuf épreuves du Championnat de Belgique 2017 restent à disputer. Achiel Boxoen, qui a bouclé la première moitié de la saison sur un belle prestation au Rallye d'Ypres, est impatient de se remettre au volant de la ŠKODA FABIA R5.

 

"J'ai passé un bel été mais je n'ai hélas pas parcouru le moindre kilomètre dans ma voiture", sourit le jeune Boxoen. "Le premier parcours chronométré de l'Omloop van Vlaanderen sera donc aussi mes premiers kilomètres en mode compétition après la pause estivale, car nous n'avons pas pu procéder à des tests préliminaires."

 

Après une interruption relativement longue, il est logique que Boxoen commencera par prendre son temps. "Oui, dans les premières spéciales, il s'agira de reprendre mes marques dans la ŠKODA et de me réhabituer à la vitesse", prévient Boxoen. "Mais ensuite, je vais tâcher de monter le tempo. Ypres, c'était très bien, j'étais heureux d'être à l'arrivée mais maintenant, il faut aller un peu plus vite."

 

Mais cela ne signifie pas que Boxoen envisage de prendre énormément de risques. "Je ne peux pas me le permettre", dit-il d'emblée. "Je manque encore d'expérience et ce que je dois faire en premier lieu, c'est parcourir un maximum de kilomètres. Mais bon, je vais tout de même tenter de repousser mes limites et de réduire l'écart avec les pilotes de pointe."

 

Pour aider Boxoen à augmenter le tempo de la bonne manière, et au bon moment, le coach Freddy Loix a prévu quelques changements. "Jusqu'à présent, Achiel ne pouvait pas connaître les temps de ses concurrents", explique le multiple Champion de Belgique des Rallyes. "A partir de maintenant, il pourra. Comme ça, il ne devra plus rouler "tout seul dans son coin", en ignorant où il se situe exactement. Les chronos des autres pilotes devront dorénavant l'aider à augmenter le rythme."

 

Mais Loix n'en perd pas pour autant de vue l'objectif général. "Achiel doit toujours et en premier lieu accumuler de l'expérience, manger du kilomètre. Pour moi, il est tout à fait normal qu'il lui manque encore un peu de rythme dans la première boucle de Roulers. D'autant qu'il n'a jamais participé à ce rallye. Mais à partir du deuxième ou troisième passage sur parcours chronométré, je veux voir une amélioration claire du temps, et qu'il se rapproche de plus en plus des chronos des meilleurs. Progresser et terminer le rallye sont ses deux principales missions du week-end."

 

L'Omloop van Vlaanderen sera lancé le vendredi 1er septembre, avec deux boucles disputées en nocturne. Les 15 parcours chronométrés restant seront disputés le samedi, divisés en trois boucles de cinq spéciales chacune. L'arrivée, après 198 km courus contre la montre, est prévue samedi soir.