Sébastien Bedoret : « Le Condroz est un défi permanent »

Sébastien Bedoret : « Le Condroz est un défi permanent »

Un parcours rapide, des routes glissantes, des conditions météo changeantes, une ambiance automnale – mais ô combien chaleureuse – tout à fait unique... Autant d’ingrédients qui ont fait du Rallye du Condroz un monument ! Alors qu’elle fête sa 45e édition, la finale du Championnat de Belgique s’apprête de nouveau à accueillir des dizaines de milliers de spectateurs dans la région de Huy ce week-end.

Partenaire de l’événement, ŠKODA Belgique peut se réjouir en voyant que la liste des engagés comprend pas moins de… dix-huit ŠKODA FABIA R5, dont celles du Champion de Belgique 2018 Kris Princen, vainqueur l’an dernier, et du Britannique Kris Meeke, ténor du Championnat du Monde et assurément candidat à la victoire. Et puis il y aura bien sûr celle de Sébastien Bedoret et Thomas Walbrecq, qui termineront au Condroz leur première saison en tant que représentants officiels de ŠKODA Belgique. Après avoir épaté lors de chacune de leurs apparitions avec la FABIA R5 de l’équipe Pevatec, les deux amis comptent bien conclure 2018 en beauté.

 

« Nous avons disputé trois fois le Rallye du Condroz et, jusqu’ici, il nous a toujours réussi », sourit Sébastien, vainqueur en Junior l’an dernier. « C’est vraiment une épreuve atypique par ses multiples changements d’adhérence. Même quand les conditions sont plutôt sèches, il faut être toujours à l’affût… car on arrive toujours à un moment ou un autre sur une portion boueuse. Il faut donc sans cesse adapter son rythme au grip de la route. Le Condroz en lui-même est déjà un défi permanent et la fantastique liste des engagés en est un autre. Avec de telles références, nous allons encore énormément apprendre… et les spectateurs vont se régaler ! Notre but sera d’être performants sur toutes les spéciales, dès la première. Si dimanche soir nous rentrons dans le Top 5 final, je pense que ce serait déjà un très bon résultat pour terminer notre première année avec ŠKODA. »

 

Après avoir disputé l’épreuve avec des voitures de la catégorie R2, Sébastien et Thomas découvriront le parcours à une allure nettement plus élevée. « Comme on l’a fait depuis le début de la saison, nous avons donc refait de nouvelles notes », explique Thomas, le copilote. « Nous sommes repartis de zéro en appliquant un système que nous avons bien développé au cours de cette année. Nous sommes confiants… tout en mesurant l’ampleur du défi qui nous attend. »

 

Triple vainqueur à Huy, Freddy Loix connaît bien les caractéristiques du Rallye du Condroz. « C’est une épreuve où l’on a plus d’adrénaline qu’ailleurs », explique le coach de Sébastien et Thomas. « Les conditions sont tellement difficiles qu’il est compliqué de trouver le juste milieu entre rouler vite et ne pas commettre d’erreur. Je ne parle pas uniquement d’une grosse erreur éliminatoire, mais de toutes ces petites fautes qui font perdre une poignée de secondes à chaque fois. Pour Sébastien et Thomas, ce sera le dernier rallye belge qu’ils n’ont jamais disputé avec une R5. Il faut donc considérer qu’il y aura encore une phase d’apprentissage. Nous définirons ensemble la stratégie samedi matin, en fonction des conditions. Si c’est truffé de pièges, je leur demanderai de rouler intelligemment et de rester autant que possible au contact des leaders sans faire de faute. Si c’est sec, alors ils devront attaquer d’emblée, comme à l’East Belgian Rally. »

 

Après la spéciale d’essai vendredi après-midi puis la séance de dédicaces dans le chapiteau vendredi à 18h30, les choses sérieuses débuteront samedi matin par la spéciale de Ben-Ahin à 9h03. Dix secteurs chronométrés sont au programme de la première étape avant dix autres étapes spéciales dimanche. L’arrivée est prévue sur le podium – après plus de 210 km chronométrés – à 17h16.

 

 

 

Contactez-nous
A propos de ŠKODA Import - s.a. D’Ieteren n.v.

Press room SKODA Import (Belgique) réservée à l'usage des journalistes.

Copyright: textes et photos libres de droits pour utilisation rédactionnelle - Toute autre utilisation des textes et des photos n'est pas autorisée.

Profil du groupe

Fondé en 1805, le groupe D’Ieteren vise, à travers plusieurs générations familiales, la croissance et la création de valeur en poursuivant une stratégie à long terme pour ses activités et en soutenant leur développement en tant que leader de leur secteur ou dans leurs géographies. Le groupe possède actuellement trois activités articulées autour de marques fortes :

- D’Ieteren Auto distribue en Belgique les véhicules des marques Volkswagen, Audi, SEAT, ŠKODA, Bentley, Lamborghini, Bugatti, Porsche et Yamaha. Il est le premier distributeur de voitures en Belgique avec une part de marché d’environ 21% et 1,2 million de véhicules en circulation fin 2017. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ont atteint respectivement 3,3 milliards d’euros et 85,9 millions d’euros en 2017.

 

- Belron (détenu à 54,85%) fait la différence pour ses clients en prenant en charge leurs problèmes quotidiens avec soin et professionnalisme. Il est le leader mondial de la réparation et du remplacement de vitrage de véhicules à travers plus de dix marques principales, dont Carglass®, Safelite® AutoGlass et Autoglass®. De plus, il gère les demandes d’indemnisation concernant les vitres de véhicules et autres pour le compte des clients des assurances. Belron étend actuellement son offre de services à la résolution des problèmes de personnes ayant besoin d’assistance pour réparer leur véhicule ou leur habitation. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ajusté ont atteint respectivement 3,5 milliards d’euros et 189,8 millions d’euros en 2017.

 

- Moleskine (détenu à 100%) est une marque aspirationnelle invitant à l’exploration et l’expression d’un style de vie, qui regroupe toute une famille d'objets iconiques tels que le légendaire carnet Moleskine et des accessoires d’écriture, de voyage et de lecture, à travers une stratégie de distribution multicanal dans plus de 115 pays. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ont atteint respectivement 155 millions d’euros et 25 millions d’euros en 2017.

Information relative aux données personnelles et à leurs traitements:  www.dieteren.be/fr/privacypoli...



ŠKODA Import - s.a. D’Ieteren n.v.
Industriepark Guldendelle
Arthur De Coninckstraat 3
B-3070 Kortenberg