Un podium et de la frustration pour Sébastien Bedoret

Un podium et de la frustration pour Sébastien Bedoret

Disputée dans la région de Saint-Vith, l’avant-dernière manche du Championnat de Belgique des Rallyes a permis à Sébastien Bedoret et Thomas Walbrecq de monter sur leur sixième podium national (en sept épreuves disputées) cette saison. Mais cette troisième place à l’East Belgian Rally, trois semaines après une première victoire à l’Omloop van Vlaanderen, avait clairement un goût de trop peu pour le duo défendant les couleurs de ŠKODA Belgique et de l’équipe SXM.

« Nous voulions jouer la victoire et nous n’y sommes pas parvenus », confirme Sébastien avec son honnêteté habituelle. « Dès la première boucle, disputée dans des conditions météo difficiles, nous avons enregistré un très gros retard qu’il était impossible de combler. Je ne cherche pas d’excuses : pour une fois, je ne me sentais pas en confiance dans ma ŠKODA FABIA R5 Evo. Le feeling n’était pas bon, sans savoir pourquoi, et je n’ai pas trouvé un rythme approprié. Même dans les deuxième et troisième boucles, alors que j’étais généralement dans les mêmes chronos qu’Adrian (Fernémont, le futur vainqueur, NDLR), je ne comprenais pas pourquoi nous étions performants ou pas. Ce fut vraiment une journée bizarre et un peu frustrante. Même s’il fait tout de même plaisir, ce podium n’est qu’une maigre consolation. »

 

Thomas Walbrecq non plus n’avait pas trop le sourire samedi soir. « Nous n’avons pas été assez réguliers et cette troisième place nous déçoit », affirme le copilote. « Nous n’avons juste pas trouvé le rythme. Nous avons en outre écopé d’une pénalité de 10 secondes pour avoir loupé un freinage sur un décomposé de la spéciale d’Amel : nous avons perdu du temps, mais les officiels ont estimé que nous n’avions pas respecté l’itinéraire à 100%. En outre, comme beaucoup d’autres, nous avons commis une erreur sur un piège de la dernière spéciale qui nous a aussi coûté une petite dizaine de secondes. Malgré cela, nous ne terminons qu’à 38 secondes du vainqueur alors que nous étions à 28 unités après la première boucle. Clairement, nous voulons faire mieux que ça. Je peux vous dire que nous allons tout mettre en oeuvre pour terminer la saison en beauté lors du Rallye du Condroz. »

 

Les deux jeunes gaillards sont des compétiteurs, ce qui fait partie de leurs qualités. Mais, avec deux meilleurs temps et huit Top 3 en douze étapes spéciales, Sébastien et Thomas n’ont pas démérité. En fin de course, ils ont remporté leur duel face aux Champions de Belgique Kris Princen et Bram Eelbode pour aller chercher la plus petite marche du podium. « Le point positif, c’est qu’ils ont démontré leur combativité en réagissant de manière adéquate », estime Freddy Loix, leur coach. « Mais ils ont perdu 27 secondes sur deux des trois premières spéciales sans vraiment comprendre pourquoi. Sébastien n’a pas trouvé d’emblée la confiance et il n’a pas osé attaquer plus fort sous la pluie. Il est vrai que la météo a rendu ce rallye très difficile et il semble que, dans ces conditions, il manque encore d’efficacité. En dehors de cela, Seb et Thomas ont fait un bon rallye en signant de très bons chronos. Mais le temps perdu ne se rattrape pas ! La clé, c’est de pouvoir se montrer constant du premier au dernier kilomètre. Nous allons débriefer dans les prochaines semaines pour tirer les leçons de l’East Belgian Rally et préparer au mieux le Condroz, qui aura lieu dans cinq semaines. »

 

Contactez-nous
A propos de ŠKODA Import - s.a. D’Ieteren n.v.

Press room SKODA Import (Belgique) réservée à l'usage des journalistes.

Copyright: textes et photos libres de droits pour utilisation rédactionnelle - Toute autre utilisation des textes et des photos n'est pas autorisée.

Profil du groupe

Fondé en 1805, le groupe D’Ieteren vise, à travers plusieurs générations familiales, la croissance et la création de valeur en poursuivant une stratégie à long terme pour ses activités et en soutenant leur développement en tant que leader de leur secteur ou dans leurs géographies. Le groupe possède actuellement trois activités articulées autour de marques fortes :

 

  • D’Ieteren Auto distribue en Belgique les véhicules des marques Volkswagen, Audi, SEAT, Škoda, Bentley, Lamborghini, Bugatti, Porsche et Yamaha. Il est le premier distributeur de voitures en Belgique avec une part de marché d’environ 21% et 1,2 million de véhicules en circulation. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ajusté ont atteint respectivement 3,4 milliards d’euros et 113,0 millions d’euros en 2018.

     

  • Belron (détenu à 54,10 %) a un objectif clair : « faire la différence en s’impliquant avec un soin réel dans la résolution des problèmes des clients ». Leader mondial dans le domaine de la réparation et du remplacement de vitrage de véhicules, Belron opère dans 35 pays par l'intermédiaire d'entreprises détenues à 100 % et de franchises, avec des marques numéro un sur le marché – notamment Carglass®, Safelite® et Autoglass®. De plus, l'entreprise gère les demandes d’indemnisation concernant les vitres de véhicules et autres pour le compte des clients des assurances. Elle a également étendu ses services aux marchés de la réparation et du remplacement automobiles et en cas de dommage immobilier. Le chiffre d'affaires et le résultat opérationnel ajusté ont atteint respectivement 3,8 milliards EUR et 225,7 millions EUR en 2018.

     

  • Moleskine (détenu à 100%) est une marque aspirationnelle invitant à l’exploration et l’expression d’un style de vie, qui regroupe toute une famille d'objets iconiques tels que le légendaire carnet Moleskine et des accessoires d’écriture, de voyage et de lecture, à travers une stratégie de distribution multicanal dans plus de 115 pays. Le chiffre d’affaires et le résultat opérationnel ont atteint respectivement 174,1 millions d’euros et 28,6 millions d’euros en 2018.

 


Information relative aux données personnelles et à leurs traitements:  www.dieteren.be/fr/privacypoli...



ŠKODA Import - s.a. D’Ieteren n.v.
Industriepark Guldendelle
Arthur De Coninckstraat 3
B-3070 Kortenberg